Abandon d’études en vue ? Attention aux surprises

girl-954377_1920Tu n’es plus convaincu·e par ta formation ? Les examens ne se passent pas bien ? Dans ce cas, beaucoup de questions doivent te traverser l’esprit. Voici quelques pistes de réflexion pour garder le cap au maximum et ne pas prendre de décision hâtive.

Une mauvaise orientation n’est pas forcément un échec

Avant de baisser les bras, prends le temps d’analyser la situation et d’en parler avec différentes personnes : famille, amis, professionnels. Un service étudiant de ton établissement (Service d’aide à la réussite, de réorientation…) ou un conseil en orientation pourra peut-être te remettre sur les rails avec un projet d’études plus clair. De quoi regagner en motivation et définir de nouveaux objectifs.

Arrêter tes études, c’est renoncer au statut étudiant

Te désinscrire ou devenir élève libre signe la fin de tes engagements envers ton établissement scolaire. Dès cet instant, n’ayant plus d’activité étudiante, tu perds les avantages liés à ce statut comme l’accès à un job étudiant ou le droit aux allocations familiales.

Tu pourrais alors être tenté·e de ne plus suivre les cours et de signer tes examens pour rester inscrit·e. Attention dans ce cas aux contrôles. Que ce soit pour les allocations familiales, le job étudiant, ou encore les allocations d’études, si les organismes compétents apprennent que tu avais effectivement interrompu tes études, tu devras rembourser les sommes perçues injustement.

Bon à savoir : une désinscription avant le 1er décembre permet, d’une part, de ne pas comptabiliser l’année entamée dans le calcul de ta finançabilité et, d’autre part, d’être remboursé de ton minerval.

Comment rester « étudiant·e » ?

Si tu souhaites rester dans le circuit des études, voici deux possibilités plutôt intéressantes : la promotion sociale et la formation ReBOND ou Relais.

Du statut d’étudiant au statut de demandeur d’emploi

Si tu arrêtes tes études pour démarrer une activité professionnelle, t’inscrire au Forem (Actiris à Bruxelles, VDAB en Flandre) en tant que demandeur d’emploi te permettra d’obtenir certains avantages, dont le maintien de tes allocations familiales durant ton stage d’insertion. En outre, tu bénéficieras d’un accompagnement dans ta recherche d’emploi et ta formation professionnelle.

Si, plus tard, tu souhaites reprendre des études, tu pourras récupérer ton statut d’étudiant. Il suffira de le signaler au Forem.

Un doute ? N’hésite pas à nous contacter pour nous poser toutes tes questions et envisager la meilleure manière de poursuivre ton année.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.