Kot étudiant

Ça y est, tu t’es décidé-e à déserter ta chambre à la maison pour habiter seul-e ou avec des colocataires ? Il y a bien des raisons de vouloir quitter le nid : se rapprocher de l’école, favoriser la qualité de l’étude, participer au folklore de l’établissement, ou encore simplement faire un grand pas vers l’autonomie. Voici plusieurs pistes pour  trouver le logement qui te convient.

On distingue plusieurs types de logement étudiant

  • le kot individuel
  • le kot communautaire
  • le kot à projet
  • le kot chez l’habitant
  • le studio
  • la colocation

L’idéal est de venir sur place et de chausser une bonne paire de baskets afin d’arpenter les rues du quartier où tu comptes habiter l’année prochaine. Les Kots sont loués soit par agence, soit via un particulier, et nécessitent l’établissement d’un contrat de bail afin de fixer tous les détails, et surtout, les aspects financiers. Les universités et certaines Hautes Ecoles ont leur propre service kot.

Sais-tu ce qu’est un kot à projet ?

Un kot-à-projet (KAP) est une association composée de 8 à 12 étudiants, qui en plus de vivre ensemble au sein d’un logement communautaire (un kot), mènent à bien un projet qui leur tient à cœur. Chaque kot-à-projet est spécialisé dans un domaine précis (culture, aide humanitaire ou sociale, sport, environnement…). En plus de l’organisation d’activités, les kots-à-projet peuvent également fournir des services ou sensibiliser les autres étudiants à leur cause. Dans tous les cas, ils permettent le rassemblement et la discussion.

Il existe aujourd’hui environ 130 kots-à-projet en Belgique, dont 80 se trouvent sur le site de Louvain-la-Neuve, une trentaine sur le site de Woluwe, une quinzaine à Namur. Ces kap’s rassemblent plus de 1000 étudiants.

Comment entrer dans un KAP ?

Le plus simple est de contacter directement le kap en question. Si tu portes de l’intérêt au le projet, n’hésite pas à le montrer, à participer aux activités du kap, à les aider éventuellement. C’est de cette façon que les membres apprécieront ta motivation et pourront mieux te connaître. Un souper de rencontre est souvent trop court pour que le kot se fasse une idée correcte de ta personnalité. Une autre opportunité pour se montrer à l’équipe d’un kot-à-projet est la Foire des kap’s. Elle a lieu chaque année au mois de mars, soit juste avant les soupers de rencontre.

Parce qu’il y a souvent plus de personnes désireuses de rentrer dans un kap que de places disponibles, des soupers de rencontre sont souvent organisés en mars et en avril dans le but découvrir les personnes motivées par le projet.

Connais-tu le système des colocations ?

De plus en plus d’étudiants s’installent en colocation dans un appartement ou une maison, ce qui permet souvent de réduire le loyer tout en bénéficiant d’un cadre de vie agréable. Vivre en colocation implique le partage d’un certain nombre de pièces (cuisine, salon …), d’activités, mais aussi de devoirs (paiement du loyer, tâches ménagères…). Après quelques années d’études (plutôt pour les masters), conseillé pour une bonne bande de copains qui s’entendent bien, histoire de savoir gérer les conflits qui ne manqueront pas de se produire… Expérience très sympa à vivre !

Sources : www.organe.be, www.kotplanet.be, www.belgium.be