La déclaration d’impôt

À 18 ans, tu atteins la majorité civile et pénale. Tu peux dès lors signer des contrats et poser des actes qui t’engageront personnellement. De plus, l’instruction n’étant plus obligatoire, tu es susceptible de faire ton entrée dans la vie active et donc toucher tes propres revenus. C’est pourquoi, dès cet âge, il t’es demandé de remplir ta déclaration fiscale. Les impôts étant perçus de manière anticipée sur les revenus, tu peux parfois être remboursé-e, ou au contraire, devoir verser la différence.

Il existe quatre types d’impôts sur les revenus : l’impôt des sociétés (ISOC), l’impôt des non-résidents (INR), l’impôt des personnes morales (IPM) et l’impôt des personnes physiques » (IPP). C’est ce dernier qui nous intéresse plus particulièrement car il est dû dès la majorité, que tu aies déjà travaillé, même en tant qu’étudiant, ou pas. D’ailleurs, si tu n’as pas reçu ta déclaration à l’impôt des personnes physiques automatiquement, tu dois la réclamer ! Dans le cas où tu n’as touché aucun revenu, il te suffira alors d’y remplir tes données personnelles et de la signer.

Comment ça se passe ?

Il y a deux manière de remplir ta déclaration :

  • Soit par voie électronique, via www.taxonweb.be, tu as alors jusqu’au 15 juillet pour clôturer ton dossier en ligne ;
  • Soit par retour postal de la déclaration papier, à remettre pour le 30 juin au plus tard.

Pour t’aider, les formulaires à remplir sont accompagnés d’une brochure explicative et de documents préparatoires au remplissage. De quoi bien te monter où reporter les différentes montants à prendre en compte et pour lesquels tu as reçu des documents. Ceux-ci se présentent sous forme de grille, reprenant des montants perçus ou payés durant l’année précédente ainsi que leurs codes respectifs. Ces derniers correspondent aux cases présentes dans ta déclaration et peuvent être relatifs à :

  • des revenus imposables ;
    • les revenus immobiliers ;
    • les revenus mobiliers ;
    • les revenus professionnels comme la rémunération des travailleurs ou les revenus de remplacement ;
    • les revenus divers, par exemple, les rentes alimentaires.
  • des exonérations et autres avantages fiscaux :
    • primes diverses ;
    • attestations fiscales…

Bien entendu, le Contact Center du Service Public Fédéral des Finances (SPF Finances) se tient à ta disposition pour en savoir plus, par exemple, sur ces revenus et sur les modalités liées à ta déclaration.

Une fois l’impôt établi, l’administration fiscale envoie un avertissement-extrait de rôle contenant le calcul de l’impôt. La différence entre cet impôt et les retenues faites anticipativement sera alors soit remboursée, soit due.

Étudiant ?

En tant qu’étudiant, tu ne seras pas taxé si tes revenus ne dépassent pas un certain montant. Vérifie-le sur www.student@work.be car celui-ci varie d’année en année. En 2015 : 9.458,96 euros brut, après retenue des cotisations sociales.

Besoin d’aide pour remplir ta déclaration ? Retrouves toutes les informations sur le portail www.belgium.be.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *