Permis de conduire

Passer les épreuves d’examen théorique et pratique pour le permis de conduire n’est pas difficile en soi. Par contre, ce service n’étant pas gratuit, et les capacités de chacun étant fort variables, elles peuvent au final représenter un véritable défi. Il faut donc bien t‘y préparer, soit de manière autonome, soit avec l’aide d’une auto-école qui peut te dispenser des cours.

L’examen théorique

Tu veux étudier le code de la route seul ? Il est possible de louer le guide d’apprentissage dans certaines bibliothèques ou de l’acheter dans la plupart des librairies. Sache qu’une version en ligne existe également pour t’entrainer. Si tu as besoin d’aide, certaines auto-écoles proposent des cours de théorie. N’hésite pas à te renseigner dans plusieurs auto-écoles pour faire jouer la concurrence.

Aussi, certaines mutuelles ont choisi d’aider leurs affiliés dans le cadre de l’acquisition du permis de conduire.

Concrètement, comment ça se passe ?

L’examen se réalise par ordinateur.Cinquante questions te sont posées, à toi de choisir pour chacune d’elles l’unique bonne réponse parmi les 2 ou 3 qui te sont proposées. Tu passes l’examen à ton rythme et tu disposes d’un temps de réflexion de 15 secondes maximum après l’énoncé de chaque question. La durée de l’examen est d’environ 30 minutes. Un test de la vue est ensuite effectué pour savoir si tu auras besoin de lunettes au volant.

Où puis-je passer cet examen ?

Pour passer ton permis théorique, tu dois te présenter dans un des 32 centres d’examens  repris sur www.goca.be. Tu dois alors  te  munir de ta pièce d’identité officielle en cours de validité ou, en cas de perte, de vol ou de destruction de la carte d’identité, d’une attestation… que tu peux obtenir à l’administration de ta commune de résidence ou à la Police.

Raté ? Réussi ?

Tu as réussi ? Super ! Une brochure détaillée sur la formation pratique t’as certainement été  remise. Tu peux alors suivre une formation pratique, dans une école de conduite agréée ou assurer toi-même ta formation en filière libre, sous couvert d’un permis de conduire provisoire. Le signe « L » réglementaire doit être apposé à l’arrière du véhicule.

Tu as échoué ? Pas de panique ! Le stress, la fatigue, le manque d’étude, les autres usagers de la route… peuvent être déstabilisants le jour j. Tente à nouveau ta chance et prends un nouveau rendez-vous, tu pourras réessayer dès le lendemain. Par contre, si tu reconnais avoir des difficultés,n’hésite pas à te faire aider.

L’examen pratique

Les examens pratiques ont lieu sur rendez-vous, trois mois minimum après l’obtention de ton permis de conduire provisoire. Si les conditions atmosphériques sont trop défavorables ce jour-là, il est possible que les examens soient suspendus. Contacte alors le centre d’examen avant ton départ afin d’éviter de te déplacer pour rien, un nouveau rendez-vous pourra probablement être fixé.

Attention, après 2 échecs tu devras suivre au moins 6 heures d’enseignement pratique dans une école de conduite agréée avant de te représenter.

Sources : www.goca.be