Le Service Volontaire Européen

Ouvert à tous les jeunes de 18 à 30 ans, le SVE est un véritable « service d’apprentissage ». En participant à des activités de volontariat, les jeunes peuvent acquérir de nouvelles aptitudes, évoluer sur le plan du développement personnel et étoffer leur CV’s au retour.

Quitter son pays pour aller faire du volontariat à l’étranger est tout sauf de l’improvisation! Il est important de connaître ses motivations et l’intérêt que l’on porte à ce projet.

Quelques petites questions à se poser :

  • Quelle est ta motivation personnelle?
  • Quel est le domaine dans lequel tu souhaites t’engager?
  • Combien de temps envisages-tu de consacrer à un projet SVE, sachant que ce délai comprend la recherche d’un projet, les préparatifs, les démarches administratives, la formation, le service et le suivi?
  • De combien de temps disposes-tu?

Sois réaliste et sincère avec toi-même, rien de tel pour vivre une expérience réussie.

La rencontre de nouvelles personnes fait, espérons-le, partie de tes motivations. Commence donc par trouver des gens qui t’aideront à faire de votre projet SVE une réalité.

Besoin d’aide ?

Infor Jeunes Brabant wallon propose une permanence spécialisée de  l’ONG Dynamo International dans le cadre de l’accompagnement des jeunes dans les projets internationaux tous les mercredis  de 12H à 17H.

Pourquoi ne pas venir rencontrer notre animatrice ? Elle pourra t’aider à concrétiser ton projet ou à le revoir avec toi si nécessaire !

Différentes étapes dans la construction du projet :

  1. Trouvez une organisation d’envoi qui t’assistera individuellement tout au long de la procédure, avant, pendant et après votre SVE.
  1. Si tu ne connais aucune organisation d’envoi SVE dans votre pays de résidence, contactez le BIJ (Bureau International de la Jeunesse) (www.lebij.be)
  2. Collabore étroitement avec ton organisation d’envoi afin de mettre ton projet au point. Commence par contacter des organisations d’accueil potentielles par l’intermédiaire de ton organisation d’envoi. N’oublie pas que le SVE est énorme, avec des milliers d’organisations d’accueil potentielles dans différents domaines.
  3. Croise les doigts et persévère dans tes recherches, car la difficulté n’est pas de trouver une place, mais bien d’en trouver une qui corresponde à tes intérêts et où on soit prêt à t’accueillir dans les délais qui te sont impartis. Garde à l’esprit que la préparation d’un projet SVE prend du temps, tant au niveau administratif et organisationnel que personnel. Prévoie donc à l’avance, essaye de penser à tout, ne perds pas ta motivation et tout ira bien pour toi!

Tu as  trouvé un projet?

Plusieurs étapes administratives s’ouvrent devant toi !

Il est intéressant de contacter d’anciens volontaires dans ton organisation d’envoi afin de profiter de leur expérience.

Il est plus que nécessaire de déterminer toutes les exigences administratives, à la fois dans ton pays d’origine et ton pays d’accueil (visa, permis de résidence, assurance santé, etc.).

Il parait judicieux de rassembler toutes les informations que tu peux trouver sur le pays où tu te rends. Sois curieux !

L’heure du départ a sonné !

Le SVE n’est pas un emploi ou un stage et ce n’est pas non plus un placement professionnel, une mission humanitaire, un séjour linguistique ou une période de vacances…

Ton organisation d’envoi est toujours là pour te conseiller et t’aider tout au long de ton projet SVE.

Ton organisation d’accueil t’attribuera un mentor personnel. Il s’avère extrêmement utile de pouvoir compter sur quelqu’un qui comprend bien ta situation et qui est prêt à te soutenir.

Profite à fond de ton SVE  !

Source et informations : ec.europa.eu