Les allocations familiales

Les allocations familiales de base (ou couramment appelées ‘allocations familiales’) représentent  le montant mensuellement octroyé à tout travailleur salarié ou assimilé pour le soutenir dans l’éducation des ses/son enfant-s. Elles sont dues de manière inconditionnelle jusqu’au 31 août de l’année des 18 ans, ensuite, elles peuvent être conservées jusqu’à 25 ans selon certaines conditions.

Il est possible de conserver le droit aux allocations familiales en :

  • poursuivant des études secondaire de plein exercice ;
  • poursuivant des études supérieur avec un minimum de 27 crédits ;
  • réalisant une formation en promotion sociale avec un minimum de 17 périodes (niveau secondaire) ou 13 périodes (niveau supérieur) ;
  • s’inscrivant en tant que demandeur d’emploi pour les 12 (premiers) mois de stage d’insertion professionnelle ;
  • en de dépassant pas les 520,08 € de rémunération mensuelle brute (contrat d’apprentissage, enseignement à temps partiel, allocation sociale…) ;
  • en ne dépassant pas les 240h de travail par trimestre en tant que jobiste (job étudiant) sauf en été (excepté la dernière année d’études).
Il s’agit des situations les plus fréquentes, mais il est important de prendre contact avec l’Agende fédérale pour les allocations familiales, ou avec la caisse d’allocations, dès que la question se pose car de nombreux autres facteurs (maladie, études à l’étranger…) peuvent entrer en considération.
Allocations familiales - 240h/trimestre

2 réponses

  1. Russotto dit :

    Bonjour,

    Je suis actuellement en 2 ème année de Droit à l’ephec. Aillant quelques problèmes, je dois m’inscrire en cours de promotion sociale au cpfb , je voulais savoir si je pouvais donc garder mon statut étudiant et mes allocations.

    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *