je suis auteur d’un harcèlement

N’importe qui peut devenir harceleur, il n’existe pas de profil type.

En général, le harceleur aime qu’on l’admire et cherche à se donner de l’importance ou à impressionner les autres. Il aime dominer les autres et les contrôler, c’est sa façon d’être populaire.

Le harceleur s’en prend aux élèves plus vulnérables, timides ou nouveaux dans l’établissement.

Le harceleur a l’intention de nuire, c’est-à-dire qu’il est conscient de ce qu’il fait à l’autre et prend même du plaisir à faire mal.

Parfois, ils arrivent que le harceleur ne se rende pas compte qu’il fait du mal à l’autre. Il ne prend pas conscience des conséquences de ses actes.

Il faut absolument faire la différence entre le jeu et la violence.

Celui qui harcèle domine sa victime grâce à sa force ou sa popularité. Il a autour de lui des meneurs ou une série de témoins qui donnent du « sens » à cette violence.

Il utilise ce pouvoir pour effrayer, exclure ou encore blesser l’autre. Il se cache des adultes responsables.