Le Harcèlement : accueil

« T’es moche », « tu sers à rien », « sale PD », …

Moqueries, blagues à répétition, violence… Quelles sont les limites ?

Le harcèlement est une violence répétée, continue, qui peut prendre différentes formes (cyber, physique, racket, verbal ou encore psychologique) envers une personne par une autre personne ou un groupe.

Concrètement, le harcèlement prend la forme de racket, de menaces, de rumeurs lancées à propos d’une personne en réel ou en virtuel, de sexisme, d’homophobie ou encore de racisme.

On peut être harcelé à cause de son physique, de son origine social, de son style de vie, de son orientation sexuelle ou encore de sa culture.

Le harcèlement peut se vivre en direct, dans la cour de l’école ou dans la classe mais également par SMS interposé. Il peut aussi se dérouler sur les réseaux sociaux.

Le Harcèlement peut prendre différentes formes

Harcèlement physique :

Il s’agit de situation de brutalité répétée envers une personne ( physique, crachats, bloquage d’accès à la classe, découpe de vêtements, coup de poings, intimidation, bousculade répétée,…)

Harcèlement moral

Il s’agit de situation de brutalité psychologique répétée  envers une personne : ignorer la personne, la mettre à l’écart, répandre des rumeurs, exclure du groupe, ridiculiser sur les réseaux sociaux, …)

Harcèlement verbal :

Il s’agit de situation de brutalité verbale répétée envers une personne : insulte, donner un surnom, se moquer de son nom, son prénom, ses particularités (couleurs des cheveux, de peau, vêtements,…), humiliation publique, menaces,…

Harcèlement sexuel :

Le harcèlement sexuel se définit comme des conduites à connotation sexuelle sous la forme de paroles déplacées, des gestes, et des actes non désirés qui portent atteinte à la dignité ou à l’intégrité psychologique ou physique d’une personnes : sollicitation de faveurs sexuelles non désirées, questions intimes intrusives, des sifflements, des remarques ou des comportements à connotation sexuelle, attouchement, déculottage, moqueries, insultes, photomontage pornographique,…

Harcèlement matériel :

Il s’agit de situations de brutalité répétée qui visent ici les effets personnels et scolaires de l’élève. Elles sont accompagnées ou non de violence physique. Souvent, ces agressions sont  subies en classe, car la victime n’ose pas se manifester par crainte des représailles de l’enseignant. L’objectif du harceleur n’est pas de voler sa victime, mais de détruire par plaisir.

Harcèlement alimentaire :

Il s’agit de situations de vols répétés de nourriture à la victime dans le but de les rendre impropre à la consommation.

Cyber harcèlement :

Il s’agit de violences répétées sur internet (réseaux sociaux, courriel) et sur téléphone portable. Au départ sous forme de cyber violences, elles deviennent du cyber harcèlement si elles sont intentionnelles et répétées. Exemples : insultes, moqueries, humiliations, menaces, diffusion de rumeurs et/ou d’informations à caractère privé, usurpation d’identité sur les réseaux sociaux ou courriel, filmer ou diffuser des scènes humiliantes ou violentes, diffuser des photos compromettantes sur un réseau social ou par message,

http://www.childfocus.be/fr/prevention/securite-en-ligne/professionnels/les-reseaux-sociaux/cyber-harcelement-que-peut-faire

http://childfocus.be/fr/prevention/securite-en-ligne/adolescents/ta-responsabilite

https://www.jedecide.be/

Beaucoup de jeunes hésitent à dénoncer le cyber harcèlement de peur qu’on leur confisque leur appareil (GSM ou ordinateur), ce qui les isolerait encore plus de leur réseau social.