Aller au contenu

Green Vibes, une nouvelle façon de t’informer sur le site d’Infor jeunes Brabant wallon !

L’objectif : T’amener à découvrir nos informations sous un angle écocitoyen (“Comportement individuel ou collectif consistant à observer les principes et les règles destinés à préserver l’environnement” (Larousse) ).

Comment : Les Z’antisceptiques, un groupe de 6 nouveaux personnages se promènent un peu partout sur notre site. Tu pourras les rencontrer dans la plupart des sujets, accompagnés de ce logo. Si leurs réflexions t’intéressent, rends-toi dans la partie écocitoyenneté pour obtenir des informations complémentaires.

Chaque personnage* a son point de vue en matière d’écocitoyenneté.
Peut-être te reconnaîtras-tu dans l’un d’eux ?

Les Z’antisceptiques

Breta
La militante

Pour agir, il n’y a pas d ’autres choix : se faire entendre ! Tu peux la croiser dans les manifs, ou aux grèves pour le climat le jeudi.
Spécialiste des slogans accrocheurs, elle pourra peut-être te convaincre de te battre pour la Terre.
Pour elle, les jeunes sont au centre du combat écologique, sociétal et politique.

Hippolyte
L’éco-anxieux

Le DIY c’est sa vie. Le déo maison, la permaculture, … n’ont plus de secret pour lui. Même s’il n’est qu’une goutte dans l’océan, il est certain d’avoir un réel pouvoir de changement.
Se projeter dans l’avenir ? Il n’en aura pas donc autant faire ce qu’on peut aujourd’hui et puis on verra.

Lucie
La scientifique

Les chiffres, elle les utilise pour conscientiser les gens. Pourtant, malgré des résultats alarmants, personne ne l’écoute et ne réagit.
Mais peu importe, elle est persuadée qu’un jour son travail et sa sensibilisation arriveront à faire changer l’avis de la population.  

Élisa
La business women

L’écologie ? Trop peu pour elle. La technologie c’est l’avenir. Pour elle, le citoyen ne peut rien faire, c’est aux politiques et aux entreprises de bouger pour le climat. Et puis, de tout façon, ça fait longtemps qu’on dit que c’est trop tard. Elle pense que sa sécurité financière est beaucoup plus importante que le réchauffement climatique. 

Lucien
Le papy

Les jeunes ? Ils n’arrêtent pas de se plaindre. Eux, ils veulent qu’on change nos habitudes mais ce sont les premiers à ne pas vouloir quitter leur téléphone. De son temps, la vie était beaucoup plus simple. C’est aux jeunes à réagir car c’est leur avenir qui est en jeu et non le sien.

Martin
Le jeune cool

Il faut bien mourir de quelque chose non ?! Il trouve que c’est injuste de demander aux jeunes de changer et de réparer ce que les générations passées ont cassé. Ils ont profité de leur jeunesse alors à son tour. 

*Toute ressemblance avec une personne existante ou ayant existée, est tout à fait fortuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.