Accueil » Nos actions » Focus orientation » Mag, 47 ans, Cheffe de mini entreprise

Mag, 47 ans, Cheffe de mini entreprise

Pourquoi l’avoir choisi ?

Ce n’a pas été mon 1er métier. j’ai d’abord travaillé comme consultante RH dans le privé, puis dans les RH dans la coopération au développement, puis comme coordinatrice d’activités dans le public (niveau communal), avant de me lancer comme indépendante et de le rester jsq engager du personnel

Est-ce qu’un service d’orientation vous a aidé à trouver votre métier ? Si oui, lequel ? (SIEP, CIO, Cité des métier, …). Comment vous ont-ils aidé ?

Je me suis renseignée à l’époque au SIEP oui, à la fin de mes études. J’ai aussi fait un test d’orientation dans ma commune (service?) mais j’avoue que je n’ai pas été subjuguée par leurs conseils… Cela m’a néanmoins permis d’ouvrir les yeux. Cela dit, à l’époque, on me voyait surtout faire un job de service, c’était fort réducteur. Genre, t’es une fille, t’es bonne en langues et communication… Alors que j’étais sans doute tout aussi bonne en sciences mais que je ne me rendais pas compte que cela m’étais accessible

A partir de quel âge avez-vous eu envie de vous diriger vers ce métier ?

Depuis toujours

Quelles sont les connaissances / compétences / qualités à avoir pour faire ce métier ?

autonomie/ persévérance / organisation / esprit critique et curieux

Est-ce que ce choix de métier découle d’une expérience professionnelle antérieure ? (Stage, rencontres professionnelles, salon, etc.)

Non.

Quel(s) diplôme(s) / formation(s) est (sont) nécessaire(s) pour exercer ce métier ?

aucun. connaissances de bases en comptabilité. mais honnêtement, sans études supérieures, cela me semble compliqué, surtout si on se lance seul

Après vos études, avez-vous rencontré des difficultés à trouver un emploi dans votre secteur ?

j’ai fait les communications appliquées, et oui, c’était très compliqué, débouchés nuls en 1998

Est-il possible d’évoluer dans ce métier ? Si oui, comment et vers quelle profession ?

Tout est possible quand on s’en donne les moyens

Travaillez-vous en équipe ? Pouvez-vous expliquer ?

oui je travaille en équipe, difficile à expliquer en 2 lignes mais en gros, chaque étape importante est discutée et alimentée par les idées de l’équipe. Chaque compétence et donc chaque voix est utile

Comment se déroule une journée type ? Quels sont vos horaires ?

8h30 – 18h30, week-end compris, quasi jamais de vacances. Debout à 7h, s’occuper vite fait des enfants, partir au boulot à 8h10… Faire le planning de la journée pour l’équipe, le vérifier ensemble, se distribuer les tâches, vérifier les stocks, faire les commandes, faire la technique avec les collègues (on fait des effets spéciaux): s’équiper de protections individuelles, travailler avec nos mains ou avec des machines, passer d’une tâche à l’autre, nettoyer/ranger les salles/équipement après occupation, communiquer sur les réseaux sociaux, faire des photos de nos réalisations, discuter budget avec l’autre gestionnaire, réfléchir ou tester de nouvelles techniques, faire visiter à des clients, aller montrer notre savoir-faire à des clients…

Qualifieriez-vous votre profession comme étant un travail :

De terrain et de bureau

Quelle est la fourchette de salaire mensuel brut ?

entre 1500 et 2000 EUR nets

Quels conseils donneriez-vous pour réussir dans votre métier ?

ne pas avoir peur des horaires chargés, être résistant au stress, pouvoir sacrifier ses horaires/loisirs si nécessaire pour faire fonctionner son affaire, se faire aider par son réseau, trouver des financements après avoir fait un business plan, persévérer, ne pas se lancer trop vite

Quels sont les avantages et inconvénients de ce métier ?

Beaucoup de variété, travail physique qui donne une fatigue saine en fin de journée, travail concret avec valorisation des réalisations (forme d’art). Métier contraignant avec les équipements de protection individuel (risques chimiques), froid en hiver, chaud en été, il faut terminer les pièces que l’on commence dans des délais précis, très énergivore et pas très bien payé.

Et si c’était à refaire, feriez-vous le même choix ?

Oui