Aller au contenu
Accueil » Nos actions » Focus orientation » Caroline, étudiante éducatrice spécialisé en accompagnement psycho-éducatif

Caroline, étudiante éducatrice spécialisé en accompagnement psycho-éducatif

Dans quel établissement es-tu?

En haute école, à la HELHa de Gosselies.

Pourquoi as-tu fais ce choix? As)-tu essayé d’autres options? Si oui lesquelles?

J’ai toujours voulu être éducatrice. J’ai choisi mon cursus scolaire dans le but d’arriver à ces études. En 3ème et 4ème secondaire j’étais dans l’option “Technique sociale et d’animation”, puis en 5ème et 6ème, j’ai choisi l’option “Agent d’éducation”, pour enfin arriver à la Helha.

As-tu réalisé des expériences professionnelles qui t’ont donné envie de t’inscrire dans cette option (job étudiant, stage, salon,…) ? Si oui, explique.

Ma sœur est né avec un handicap, j’ai grandi dans ce secteur. Je suis partie en vacances avec son centre chaque année de mes 6 ans à mes 11 ans et ai donc découvert ce magnifique métier.

A 15 ans, j’ai fait un stage d’observation dans un centre de jour pour personnes en situation de handicap.

Puis en 5ème et 6ème secondaire, j’ai dû réaliser des stages dans différents secteurs.

A 17 ans, je suis retourné au centre qui avait accueillit ma sœur étant enfant, j’y ai fait du bénévolat deux années de suite.

Actuellement je travaille comme étudiante dans un centre résidentiel.

Est-ce qu’un service d’orientation t’as aidé à te diriger vers cette option? Si oui, lequel? (SIEP, CIO, CPMS, Infor Jeunes, …) Comment t’ont-ils aidé?

Non.

Définirais-tu cette option comme:

Théorique et pratique.

Quels sont les avantages/inconvénients de cette option?

Je dirais que les avantages sont les parties pratiques (les stages, les travaux de groupes, etc.). Ce sont des études sociales.

Les inconvénients sont que certains secteurs ne sont pas approfondie. Les cours sont principalement diriger vers l’aide à la jeunesse et le handicap (comprenant également les maladies mentales) mais les autres secteurs (écoles, IPPJ, maisons de repos, maison maternelle, maison d’accueil pour adultes,…) sont à peine aborder.

As-tu des stages à effectuer dans le cadre de ton cursus? Si oui, explique.

Oui, quatre.

En première année, dans l’aide à la jeunesse pendant 4 semaines.

En deuxième année, dans le handicap pendant 6 semaines.

En troisième année,

  • un stage spécialisation/découverte pendant 6 semaines.
  • le stage TFE pendant 9 semaines.

Pour ces deux derniers on peut choisir le secteur, du moment que, sur la totalité de notre cursus, on ait au moins effectuer un stage avec des enfants et un autre avec des adultes.

Y a-t-il beaucoup de travail à effectuer en dehors des cours? (Présentation, devoirs, leçon,…)

Il y a beaucoup de travaux de groupe, pour nous apprendre le travail en équipe, quelques présentations et travaux artistiques.

Quel est, selon toi, le cours le plus intéressant et le cours le moins intéressant dans cette option? Pourquoi?

Honnêtement, le cours que je trouve le plus intéressant, c’est le cours de psychologie du développement. On découvre le développement de l’enfant, de sa naissance à ses 12 ans. Comme nous sommes tous passé par là et que nous avons tous des enfants dans notre entourage, c’est super intéressant de comprendre pourquoi les enfants ont tel ou tel comportement.

Celui que je trouve le moins intéressant, c’est le cours de musique en première année. Durant tout le premier quadrimestre, on a apprit des chansons d’enfants, avec les gestes qui s’accordent aux paroles. D’ailleurs pour notre examen, on devait les connaître par cœur et en chanter une, tiré au sort, devant la prof. Ce genre de cours permet de souffler, mais n’est pas très intéressant.

Quel diplôme obtiendras-tu à la fin de tes études et quels sont les débouchés?

J’obtiendrai le diplôme d’éducatrice spécialisée en accompagnement psycho-éducatif. Je pourrais travailler dans n’importe quel des secteurs que j’ai cité un peu plus haut.