Aller au contenu
Accueil » Nos thématiques » Ecocitoyenneté » Le greenwashing, un nouveau nettoyant à la mode ?

Le greenwashing, un nouveau nettoyant à la mode ?

Tu as peut-être déjà eu l’occasion de croiser ou d’entendre ce terme quelque part ? Loin d’être une nouvelle lessive écologique, le greenwashing est pourtant un élément central dans le combat écologique.

Mais encore …. ?

Si tu ne connais pas ce terme, il est logique de penser dans un premier temps à une nouvelle marque de lessive ou nettoyant écologique. En effet, si tu le traduis littéralement greenwashing veut dire “laver vert”.

En pratique, c’est beaucoup plus subtil que cela. Il s’agit d’une stratégie marketing visant à développer et mettre en avant une image plus verte/écologique d’une entreprise. Le côté nettoyant de ce terme viendrait donc de l’idée de nettoyer l’image d’une entreprise.

Ok mais dans les faits c’est quoi réellement le greenwashing ?

Souvent via la publicité, les entreprises qui développent les produits que tu achètes, essaient de te convaincre d’une démarche de développement durable ou bien de protection de la faune et/ou de la flore. Cette image verte nous fait souvent oublier l’envers du décor : production nocive pour la santé, travail d’enfants, pollution de rivières, rejet de matières dangereuses dans l’air, etc.

Dernièrement, on a pu également constater que le greenwashing avait fait son apparition en politique. L’objectif ? Rendre un programme plus écolo pour attirer de nouvelles personnes dans leur camp. Mais dans les faits, es-tu certain.e qu’ils veulent vraiment changer les choses ?

Comment reconnaître de telles stratégies ?

On est d’accord, ce n’est pas toujours évident de reconnaître ces stratégies subtiles. Celles-ci sont développées par des pro de la com. donc normal que d’un premier coup d’oeil, tu ne penses pas à un possible greenwashing.

Les stratégies sont très variées : utilisation d’images de nature dans une affiche pour promotionner un produit, publicité qui met en avant un nouveau vêtement en matières recyclées, plantation d’arbres pour diminuer l’impact carbone d’une entreprise, mise en avant d’un label (souvent inventé pour légitimer une marque, ex: 100% belge), utilisation de slogan accrocheur sur des vêtements comme “There is not planet B” alors que la production est loin d’être écoresponsable, …

Greenwashing ou poudre aux yeux ?

Maintenant que tu as bien compris ce qu’était le greenwashing, il est tout à fait légitime de se demander si ça ne serait pas de la poudre aux yeux. L’objectif n’est en effet pas naïf quand on utilise ce genre de stratégie.

Le danger ? Croire dans des solutions positives pour la planète alors que l’impact négatif de l’entreprise reste très important. Ceci pourrait freiner alors un changement à grande échelle des consommateurs. Bah oui pourquoi boycotter cette marque si elle fait des choses bien pour l’environnement ?

Tu ne comprends pas comment ? Voici un exemple concret : l’industrie textile très polluante solutionne une partie du problème en proposant maintenant des vêtements à base de plastiques recyclés.
Premier réflexe on se dit génial : on recycle le plastique trouvé dans les océans qui est un problème majeur. Et en plus on l’utilise pour confectionner un objet essentiel à notre quotidien. Trop top cette solution n’est-ce pas ?
Mais t’es-tu déjà renseigné.e sur le recyclage plastique et son impact sur l’environnement ? Et le reste de leur collection comment est-elle produite ? N’aurait-on pas affaire à une fausse bonne idée au final ?

Bien s’informer, c’est la clé !

Comme tu vois, dans la plupart des cas, des marques très connues essaient de te convaincre qu’ils ont LA solution miracle.

Pour pouvoir faire la différence entre le faux et le vrai et aller vers les marques qui sont vraiment écoresponsables, deux conseil : T’INFORMER et aies un ESPRIT CITOYEN ! Informe-toi sur la marque, ses moyens de production, les matières utilisées, sa localisation, les labels utilisés, etc.

Et pour la politique idem, renseigne-toi sur l’entièreté du programme, leurs actions passées et à venir, sur les candidats représentés dans la liste du parti, etc.

Tu as des questions plus précises sur une marque, une publicité par exemple ? Tu n’arrives pas à savoir si c’est du greenwashing ? N’hésite pas à nous contacter !